< Back to listing

Posted 4 septembre 2023

Les menaces informatiques les plus fréquentes et comment s'en protéger

Dans cette ère numérique, la protection contre les menaces informatiques est devenue une préoccupation majeure. Pour les entreprises, la sécurité informatique est essentielle pour sauvegarder leurs actifs, préserver leur réputation et maintenir la confiance de leurs clients. Face à cette réalité, il devient impératif pour chacun de prendre des mesures adéquates pour se prémunir contre ces menaces toujours plus sophistiquées et omniprésentes.

I. Les Menaces Informatiques les Plus Fréquentes

A. Les Malwares (logiciels malveillants)

Un malware est un type de logiciel conçu dans le but de nuire à un système informatique, de voler des informations confidentielles, de corrompre des données ou de perturber le fonctionnement normal d'un ordinateur, d'un réseau ou d'un appareil connecté. Les malwares sont généralement créés par des individus malveillants dans le but de réaliser des actions néfastes, comme voler des informations personnelles, espionner les utilisateurs, détourner des ressources informatiques ou propager des messages indésirables.

Depuis le début de l'année, 34,76 millions de malwares ont été détectés. Atlas VPN dévoile une étude sur l'évolution des malwares en 2022. Selon les observations de Coveware pour le deuxième trimestre de 2022, les services professionnels étaient les cibles les plus fréquentes des ransomwares, représentant 21,9 % de toutes les attaques. Ensuite, viennent les organismes du secteur public avec 14,4 %, suivis des organismes de santé avec 10 % et des services informatiques avec 9,4 %. En revanche, les institutions financières ont été moins ciblées, passant de 8,9 % à seulement 6,4 % en l'espace de trois mois.

Il existe différents types de malwares, chacun ayant ses caractéristiques et objectifs spécifiques :

1. Virus : Il s'agit d'un programme malveillant qui se reproduit en infectant d'autres fichiers et peut corrompre ou effacer des données.

2. Vers : Ils se propagent automatiquement à travers les réseaux et les appareils en exploitant des vulnérabilités sans avoir besoin d'une action directe de l'utilisateur.

3. Chevaux de Troie (Trojan) : Ces malwares se dissimulent dans des applications apparemment légitimes pour tromper les utilisateurs et leur faire exécuter des actions malveillantes sans qu'ils s'en rendent compte.

4. Logiciels espions (spyware) : Ils surveillent et enregistrent les activités d'un utilisateur à son insu, tels que les frappes clavier, les sites web visités et les informations personnelles.

5. Ransomwares : Ils chiffrent les données d'un utilisateur et exigent une rançon pour fournir la clé de déchiffrement, souvent en utilisant des cryptomonnaies pour éviter d'être identifiés.

6. Adwares : Ces programmes affichent des publicités indésirables sur l'ordinateur de l'utilisateur, souvent dans le but de générer des revenus pour les créateurs de malware.

 

Pour se protéger efficacement contre les malwares, plusieurs mesures de sécurité essentielles sont à prendre en compte. Tout d'abord, il est important d’installer un VPN de confiance sur votre ordinateur et de s’assurer de le maintenir régulièrement à jour pour détecter et supprimer les malwares connus.

Ensuite, il est nécessaire de maintenir votre système d'exploitation, vos applications et vos navigateurs à jour en installant les derniers correctifs de sécurité pour combler les vulnérabilités exploitées par les malwares. Soyez prudent avec les pièces jointes d'e-mails et les liens provenant d'expéditeurs inconnus ou suspects, et évitez les téléchargements depuis des sources non fiables ou des sites douteux.

Activez le pare-feu de votre ordinateur pour bloquer les communications non autorisées entre votre appareil et les sources extérieures. Sauvegardez régulièrement vos données en les sécurisant dans un cloud sécurisé et souverain, afin de pouvoir les restaurer en cas d'attaque de ransomware sans avoir à payer de rançon.

Choisissez des mots de passe forts et uniques pour vos comptes en ligne, et envisagez d'utiliser des gestionnaires de mots de passe pour gérer en toute sécurité vos informations de connexion. Évitez de vous connecter à des réseaux Wi-Fi publics non sécurisés.

Enfin, informez-vous régulièrement sur les dernières menaces de malwares et sensibilisez les autres utilisateurs de votre réseau ou de votre famille aux bonnes pratiques de sécurité.

En respectant ces mesures de sécurité de base, vous réduirez considérablement les risques d'infection par des malwares. Cependant il existe d’autre types d’attaque dont il faut se méfier.

 

B. Les Attaques de Phishing : comment s’en prémunir ?

Le phishing est une technique d'attaque utilisée par des cybercriminels pour tromper les utilisateurs et les inciter à divulguer des informations personnelles sensibles, telles que des identifiants de connexion, des mots de passe, des informations financières ou des données confidentielles. Les attaquants créent de faux messages ou sites web qui semblent légitimes, imitant souvent des institutions ou des entreprises connues pour gagner la confiance des victimes. Le phishing peut prendre plusieurs formes en fonction des canaux de communication utilisés par les attaquants. Les types courants de phishing incluent :

  • Phishing par e-mails
  • Smishing (phishing par SMS)
  • Phishing sur les réseaux sociaux
  • Vishing (phishing par téléphone)

Selon le rapport de transparence de Google, un total de 5194 millions d'avertissements ont été affichés le 10 juillet 2022 aux utilisateurs qui tentaient d'accéder à des sites considérés comme dangereux par la catégorie Safe Browsing. De plus, environ 1,6 millions d'utilisateurs ont reçu des avertissements dans leurs résultats de recherche, les informant que le site qu'ils s'apprêtaient à visiter pourrait être dangereux.

Les attaques de phishing peuvent avoir de graves conséquences pour les victimes. Si elles tombent dans le piège et divulguent leurs informations sensibles, elles peuvent être victimes de vol d'identité, de fraudes financières, de piratages de comptes en ligne ou de pertes de données importantes. Les entreprises peuvent également être exposées à des risques de violations de données et à des pertes financières si leurs employés sont victimes de phishing et que des informations confidentielles sont compromises.

Pour prévenir les attaques de phishing, il est essentiel de sensibiliser les utilisateurs aux techniques de phishing et de leur apprendre à reconnaître les signes d'un e-mail ou d'un message suspect. Tout d’abord, il est important de vérifier l'authenticité des expéditeurs avant de cliquer sur des liens ou de divulguer des informations sensibles. La vigilance face aux messages d'urgence ou aux offres trop alléchantes permet également de se prémunir contre les tentatives phishing. L'utilisation d'outils de filtrage anti-phishing peut être efficace pour bloquer les e-mails malveillants. De plus, la mise à jour régulière des logiciels est cruciale pour combler les vulnérabilités exploitées par les attaquants. Enfin, en formant continuellement les employés sur les meilleures pratiques en matière de sécurité informatique, on renforce la résistance de l'ensemble de l'organisation contre les menaces en ligne. En appliquant ces mesures de prévention et en restant vigilants, les utilisateurs et les organisations peuvent réduire considérablement les risques d'être victimes d'attaques de phishing et protéger ainsi leurs informations personnelles et confidentielles.

 

C. Comment se protéger d’une d’attaque DDoS ?

Les attaques par Déni de Service (DDoS) visent à submerger un site web, un serveur ou un service en ligne en saturant ses ressources, ce qui rend le site inaccessible aux utilisateurs légitimes. Les attaques DDoS sont menées en utilisant un grand nombre d'ordinateurs infectés, qui sont contrôlés à distance par les attaquants. Les attaques DDoS peuvent avoir des conséquences graves pour les sites web et les services en ligne visés. Voici quelques-uns des impacts les plus courants :

   - Indisponibilité du service : Le site web ou le service devient inaccessible pour les utilisateurs légitimes, entraînant une perte de trafic, de revenus et de clients.

   - Perte de réputation : L'indisponibilité prolongée d'un service en raison d'une attaque DDoS peut nuire à la réputation de l'entreprise ou de l'organisation en donnant l'impression de mauvaise gestion de la sécurité.

   - Pertes financières : Les entreprises peuvent subir des pertes financières importantes dues à l'interruption des activités commerciales, aux pénalités contractuelles ou aux coûts liés à la mitigation de l'attaque.

   - Diversion des ressources : Pour faire face à l'attaque DDoS, les équipes techniques doivent concentrer leurs efforts sur la mitigation plutôt que sur l'amélioration des services, ce qui peut retarder le développement et la maintenance du site web ou du service.

 Bien que les attaques DDoS puissent être difficiles à anticiper, il est possible de mettre en place des mesures pour atténuer leur impact. Voici quelques stratégies de protection :

   - Infrastructure robuste : Assurez-vous que votre infrastructure réseau et serveur est capable de gérer une augmentation soudaine de trafic. Utilisez des pare-feux, des routeurs performants et des services de distribution de contenu (CDN) pour répartir la charge.

   - Surveillance proactive : Surveillez en permanence votre réseau pour détecter rapidement toute augmentation anormale du trafic ou des modèles de comportement suspects.

   - Filtres anti-DDoS : Utilisez des solutions de filtrage anti-DDoS qui peuvent identifier et bloquer le trafic malveillant tout en laissant passer le trafic légitime.

   - Plan de réponse aux incidents : Ayez un plan de réponse aux attaques DDoS en place, en identifiant les rôles et les responsabilités de chaque membre de l'équipe en cas d'incident.

   - Redondance et sauvegardes : Mettez en place des systèmes de redondance pour assurer la continuité du service en cas d'attaque et effectuez régulièrement des sauvegardes pour protéger vos données contre toute perte potentielle.

En adoptant une approche proactive et en mettant en œuvre des mesures de protection appropriées, vous pouvez réduire considérablement les risques d'une attaque DDoS réussie et ainsi assurer la disponibilité et la stabilité de vos services en ligne.

Pour conclure, un grand nombre d’attaques peuvent causer des dommages importants et mettre en péril la sécurité et la confidentialité de vos informations. Il est crucial de prendre des mesures proactives pour se protéger contre les menaces de logiciels malveillants qui sont de plus en plus sophistiquées et répandues de nos jours.

3